mercredi 1 août 2018

Toutes les interdictions d'exploitations de fourrure en Europe et dans le monde :



Nos actions contre les élevages de visons en France :

https://societe-anti-fourrure.blogspot.com/2018/05/interdire-les-elevages-de-visons-en.html
https://www.mesopinions.com/petition/animaux/projet-loi-interdisant-elevage-animaux-fourrure/38414



Toutes les interdictions d'exploitations de fourrures en Europe et ailleurs:
 
Angleterre et Pays de Galles: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2000.

Écosse: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2002.
 
Irlande du Nord: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2002 en vertu de l'ordonnance de 2002 sur l'élevage d'animaux à fourrure (interdiction) (Irlande du Nord).
 
Autriche: l'élevage d'animaux à fourrure interdit en 2004.
 
Croatie: une interdiction est entrée en vigueur en 2018 après une période d'élimination de 10 ans.
 
République Tchèque : en août 2017, la République tchèque a approuvé une interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure qui entrera en vigueur en 2019.
 
Luxembourg: une loi a été adoptée en juin 2018 qui interdit totalement l'élevage d'animaux à fourrure à partir d'octobre 2018.
 
Slovénie: élevages d'animaux à fourrure interdit en mars 2013 avec une élimination de trois ans pour les fermes existantes.

Serbie :  élevages d'animaux (Chinchillas)interdit à partir de janvier 2019, après une élimination progressive de 10 ans.
 
République de Macédoine :  élevages d'animaux pour leur fourrure interdit depuis 2017, après une période progressive d'élimination de trois ans.
 
Japon : élevages d'animaux interdits depuis 2016. 
 
Nouvelle Zélande : importation de fourrure de vison et élevages d'animaux a fourrure interdits.
 
Californie : les ventes de fourrure sont interdites.  Les exigences concernant l'enfermement des visons et des renards rendent les coûts de l'élevage de la fourrure prohibitifs.

Israël :  interdiction du commerce des fourrures votée en octobre 2020, premier pays interdisant ce commerce.

Hongrie : interdiction des élevages de renards et visons (ainsi que furets, putois et ragondins) annoncée en novembre 2020.Cette interdiction ne concerne cependant pas encore les chinchillas.

INTERDICTIONS D'EXPLOITATION DE FOURRURES PARTIELLES :

Belgique le gouvernement flamand a approuvé en 2018 une loi rendant l'élevage d'animaux à fourrure illégal à partir du 1er décembre 2023.
 
Danemark: le Danemark a voté lundi 20 décembre une loi interdisant l'élevage des visons jusqu'au 1er janvier 2022, en raison des transmissions chez les visons du covid. En 2009, le pays a adopté une interdiction de l’élevage du renard, avec une période d’élimination progressive  jusqu’en 2017 pour la majorité des fermes et une période plus longue jusqu’en 2023 pour les fermes dont le revenu principal provient de l’élevage du renard.
 
France : extinction des fermes d'élevage de visons annoncé par la Ministre de l'écologie (09/2020)qui devrait prendre effet en 2025. 
 
Norvège : interdiction des élevages de renards et de visons annoncée en décembre 2020 avec une période de transition de 5 ans.
Estonie : il n'y a plus qu'une ferme à fourrure de visons et de renards en activité.Le parlement a adopté en première lecture le 18 octobre 2020, un projet de loi visant l’interdiction des fermes à fourrure. Le nombre de fermes de chinchillas n'est pas disponible. il peut y avoir autour de 5500 à 6000 animaux restant dans les fermes à fourrure Estoniennes.
 
L'ÉLEVAGE DE LA FOURRURE ÉLIMINÉ EN RAISON DE RÈGLEMENTS PLUS STRICTS :
 
Pays-Bas: adoption d'une interdiction de la fourrure de vison en 2012 et élimination totale de l'élevage de fourrure de vison d'ici 2021, au milieu d'une énorme épidémie d'infections à coronavirus dans les fermes à fourrure.Report de 2024 à 2021.

Norvège :les élevages d’animaux à fourrure (renards et visons) seront interdits d’ici 2025.  

Suède: l'élevage de visons continue, mais l'élevage de fourrure de renard a été supprimé suite à l'introduction des exigences de bien-être animal qui stipulent que les renards ne peuvent être actifs, creusés et socialisés qu'avec d'autres renards. Cela a rendu la ferme de renards économiquement non viable en Suède. L'élevage d'animaux à fourrure de chinchilla a également été éliminé.

Allemagne: en 2017, les politiciens allemands ont voté pour une réglementation plus stricte qui mettra fin à l'élevage d'animaux pour leur fourrure.L'Allemagne a adopté de nouvelles réglementations pour l'élevage d'animaux à fourrure en 2009, ce qui a nécessité une augmentation de l'espace des cages pour les animaux. Les règlements exigent également que l'on fournisse de l'eau de baignade aux visons et une zone où les renards et les chiens viverrins peuvent creuser. Les fermes d'élevage d'animaux à fourrure ne seraient plus économiquement viables lorsqu'elles se conforment à cette réglementation et, par conséquent, toutes les fermes allemandes d'élevage d'animaux à fourrure devraient fermer en 2023, après une période d'élimination progressive de cinq ans.

Espagne : en 2015, l'Espagne a adopté une réglementation plus stricte pour prévenir les dommages écologiques causés par l'évasion des visons des fermes à fourrure. L'Espagne ne permet plus la construction de nouvelles fermes à fourrure de vison. Une législation similaire a conduit le Japon à fermer sa dernière ferme d'élevage de fourrures en 2016.
 
Estonie :  projet de loi adopté (10/2020).

Pologne : un projet de loi interdisant l'élevage d'animaux à fourrure a été voté (10/2020) et devrait prendre effet en 2023.
 
Bulgarie : 3 fermes d'élevage d'animaux à fourrure subsistent. Le 22 juin de cette année, 51.234 signatures ont été soumises au Parlement bulgare par l'initiative citoyenne nationale qui demande une modification de la législation actuelle pour "interdire l'élevage, la mise à mort et le commerce d'animaux destinés à la production de fourrure en République de Bulgarie".
 
Slovaquieinterdiction adoptée en 2019 (un élevage de 5000 visons et huit élevages de lapins).
 
 

Les 10 autres pays de l'UE - Chypre, Finlande, Grèce, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Portugal, Roumanie - continuent malheureusement d'autoriser l'élevage d'animaux à fourrure, mais des campagnes de sécurisation sont en cours.

Sources of information:






La fourrure, on aura sa peau ! Merci à tous de votre engagement.